Get Adobe Flash player
Sites
•·Etablissements du Moyen Age
•·Les Tours (Kouledes) de Fodele
•·''Polirito''Fodele 
•·L'ancien lavoir à Kefalovrysa
•·La baie de Fodele, le port et la douane


Etablissements  du  Moyen Age
Hors des établissements de Reresi et Agios Vasilios, au nord-est du village près de la rivière se trouvent des ruines des maisons médiévales qui sont aujourd'hui couvertes de la végétation tandis qu'au nord-ouest sur une colline, au dessus de Loubinies, existent les ruines de « Tourkometocho», habitat de la période Turque.

[Retour]

 

 

Les Tours (Kouledes) de Fodele
De la fin de la période Ottomane datent les tours qui dominent les crêtes près du village et elles font partie d'un vaste plan défensif du commandant militaire de Crète Hussein Ayni Pacha pour la répression de la révolution de 1866-69. L'érection des tours défensives à des endroits stratégiques – passages et leurs contacts visuels en forme de chaîne garantissait la surveillance constante des rebelles, l'empêchement de leur communication et de leur ravitaillement par mer. Les tours de Fodele sont encore distinguées dans les endroits suivants : A Kefala (au dessus de l'hôtel Fodele Beach), à Koprokefala, à Kokinos Pirgos et sur les crêtes de Bobias.

 

 

 

 

 

 

 

[Retour]

 

''Polirito''Fodele

L'abondance des eaux courantes de Fodele, trait caractéristique de la région, tire l'intérêt des gens depuis l'époque vénitienne : dans le rapport de l'ingénieur Francesco Basilicata au général provéditeur de Crète Pietro Giustiniano est noté que la rivière «met en mouvement des moulins à eau et coule constamment bonne et beaucoup d'eau »

En plus de la rivière du village Pantomantri, ils jaillissent des montagnes avoisinantes, surtout les mois de pluies, les ruisseaux de Lagonikas, Livadas, Achelonas, Aspalathia, Xerodavlias, Rechtra, Dasouras, Kounoupi et Miliara.

En plus un grand nombre de cascades d'eau coulent en murmurant des hautes roches, ornées des arbustes aromatiques et des cyclamens, donnant de la naissance à de magnifiques petits lacs, comme la cascade de « Grias Pidima» (voir vidéo) et celles de Skotini et d' Anastasous.

Les toponymes, les ruines sous la végétation, les témoignages oraux et écrits parlent pour les nombreux moulins à eau de la région : le moulin du Marathianou (près du monastère d'Agios Panteleimon, le Paliomilos, Kato milos, le moulin à Kavetziana, à Reresi et à Pera Galinoi. 



 

 

 

 

 

[Retour]

 

L'ancien lavoir à Kefalovrysa

En 1915, aux dépens de la Commune selon la inscription au-dessus de l'entrée, a été construit l'ancien lavoir qui se situe sur la rive ouest du fleuve au sud du village. Il s'agit d'un bâtiment en pierre à l'intérieur duquel existent encore les bassins pour le blanchissage du linge.

 

[Retour]

 

La baie de Fodele, le port et la douane

Ο La baie de Fodele est définie à l'est du Cap Stavros (Cap de la Croix) et à l'ouest par l'extrême Kavronera. Elle figure sur les cartes vénitiennes et des rapports des officiels comme lieu d'échouage et de l'approvisionnement en eau des navires et point de débarquement et de départ des invasions pirates (la plus connus de toutes les invasions au cours de la même période historique est celle du célèbre pirate de Chaϊredin Barberousse en 1538) et enfin comme le lieu ou jetait l'ancre les fameux bateaux à vapeur «Enosis- Union», «Arkadi» et « Panhellénien » en transportant des munitions, des aliments et des volontaires pour la continuation de la révolution de 1866-69.

Au début du XXe siècle le port de Fodele est utilisé pour l'exportation de produits agricoles, notamment des cédrats dont leur emballage dans des barils plein de l'eau salée se faisait sur place. De cette période date la douane, aujourd'hui en ruines, à l'extrémité ouest du port.

[Retour]

 

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
GreekEnglish (United Kingdom)French (Fr)Español(Spanish Formal International)Deutsch (DE-CH-AT)